fond de carte des sentiers de la gare

sur les sentiers de la gare

L’exposition « Sur les sentiers de la gare » vous invite à partir à la découverte des contours foisonnants d’un morceau de ville en mutation. Points de vue d’exception, sentiers méconnus et dénivelés tout doux sont au programme pour vous présenter les aménagements urbains, végétaux et de mobilité prévus par la Ville de Lausanne et les responsables des projets majeurs du quartier de la Gare. Chaussez vos baskets, remplissez vos gourdes et suivez le guide !

Petite gare deviendra grande

Inaugurée en 1916 dans sa forme actuelle, la gare de Lausanne doit s’adapter aux flux des passager·ères, en constante augmentation. Des aménagements sont indispensables pour améliorer les flux des piéton·nes à l’intérieur et autour de la gare. La plateforme ferroviaire sera élargie pour permettre l’allongement et l’élargissement des quais et des accès. Elle pourra ainsi notamment accueillir des nouveaux trains de… 400 mètres de long ! La modernisation de la gare de Lausanne va transformer le tissu urbain environnant. La Ville de Lausanne y voit l’opportunité de repenser et de faire évoluer les espaces publics du secteur. Au cœur du projet : la convivialité et la qualité de vie, la mobilité, une attention à l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, une meilleure végétalisation et arborisation. Le tout est réalisé en tenant compte des avis des riverain·es par le biais des démarches participatives mises en place notamment par la Ville de Lausanne.

Une mécanique bien huilée

L’agrandissement de la gare de Lausanne est un chantier complexe. Certains aspects de sa réalisation technique sont très délicats. Ils doivent avoir un impact minime sur le trafic ferroviaire qui sera maintenu pendant les 10 ans que dureront les travaux. Les nombreux chantiers vont en outre inévitablement occasionner des désagréments, tant pour les riverain·es que pour les utilisateur·rices de la gare et de ses environs. Enfin, ce projet implique différents protagonistes, dont les objectifs, les besoins et les exigences ne sont pas toujours identiques. Une performance bien orchestrée !

De multiples intervenant·es

Cette mutation de grande envergure est accompagnée par la Ville de Lausanne. C’est elle qui assure la coordination avec les différent·es actrices et acteurs impliqué·es, à savoir : les CFF, le Canton de Vaud, la SV Rasude et les Transports publics de la région lausannoise (tl).

Géographie du chantier

Outre le bâtiment principal et la place de la Gare, quatre secteurs adjacents sont directe- ment concernés par des projets de construction ou de refonte des espaces publics : le Quartier des Arts (PLATEFORME 10), le secteur sous-gare, les quartiers Épinettes et Fleurettes, le Quartier de la Rasude.

Une place de la gare durable et vivante !

À l’horizon 2030, la place de la Gare connaîtra une véritable métamorphose ! La future place sera à 75 % piétonne, contre 35 % aujourd’hui. Normal, quand on sait que la gare doit pouvoir accueillir jusqu’à 3000 usager·ères par heure d’ici 2030. L’idée est de conserver l’esprit « intermodal » de la place – une cohabitation entre piéton·nes, cyclistes, transports publics et voitures.

Une entrée accueillante pour la ville

La place de la Gare est le fruit de nombreux sondages et démarches participatives menés auprès des riverain·es, des utilisateur·rices, des commerçant·es, sans oublier les enfants. La gare et ses environs deviendront bien plus qu’un lieu où l’on passe en coup de vent avant de prendre son train. On pourra déambuler entre les lieux de détente et également profiter des services et offres à disposition dans le secteur. Premier point de contact avec la ville pour les voyageur·euses la nouvelle place de la Gare sera à la fois plus conviviale et fonctionnelle. Elle remplira ainsi pleinement son rôle de point d’orientation et de repère pour les arrivant·es.

Place à la mobilité active

Pour y parvenir, il faut créer de l’espace et réorganiser les modes de déplacement. L’ensemble de la place de la Gare sera ainsi réaménagé. La zone de circulation sera concentrée au nord de la place, sur une largeur de 8,5 mètres. Les trottoirs y seront généreux et le transport individuel motorisé modéré, au profit des piéton·nes (qui auront la priorité sur l’ensemble de la place), des cyclistes et des transports publics. Des points de stationnement (taxis, cars, dépose-minute, vélos, deux-roues, etc.) se répartiront entre les principaux points d’accès de la gare, soit sur les avenues débouchant sur la place.

De l’espace pour respirer

Le sud de la place sera majoritairement dédié aux piéton·nes, avec deux espaces aménagés et arborisés. Au sud, l’espace sera rythmé par des larges marches, faisant émerger deux esplanades qui accentueront l’horizontalité de la place. La végétalisation et l’arborisation du lieu sont prévues afin d’apporter de l’ombre – pour lutter contre les îlots de chaleur – et de ménager une aire de repos, à l’écart de l’animation ambiante. La double esplanade pourra accueillir des évènements conviviaux (marchés, expositions, etc.). Cœur de vie accueillant, les aménagements de la future place de la Gare respectent le principe d’accessibilité universelle : ils seront adaptés à toute personne à mobilité réduite.

Au sous-sol, ça fourmille !

Une vélostation de 750 places, une zone de services aux voyageur·euses, des liaisons souterraines entre les quais et la ville… Voici le futur de l’immense sous-sol créé juste sous la place de la Gare. Sa fonction de hall de gare assurera la fluidité et la sécurité des piéton·nes, ainsi que des connexions – aussi bien vers la ville, vers le lac, vers les quais que vers les stations de métros et de bus – par de nombreux points d’accès. En surface, la gare aura désormais un vrai parvis !

Aménagement de la place de la Gare
Planning intentionnel, sous réserve de modifications

2015-2017

Démarches participatives

2016

Sélection du projet
Suite des études

2019

Examen préalable et présentation publique des études

2020

Préavis municipal
Études complémentaires

2021

Début du chantier de la gare CFF

2022

Mise à l’enquête du nouveau projet

2028

Début des travaux sur la place

2031

Fin des travaux sur la place