fond de carte des sentiers de la gare
Point de vue partenaire

sur le pont de Jurigoz

Effectués par les CFF en collaboration avec la Ville de Lausanne, les travaux de réfection du pont routier de Jurigoz font partie du projet Léman 2030. Plus haut, plus sûr, le nouveau pont offre aussi une meilleure cohabitation entre mobilité active et circulation routière.

Vue aérienne du pont de Jurigoz
© CFF

Un pont plus sûr pour toutes les mobilités !

La réfection du pont de Jurigoz était une étape préalable indispensable aux travaux de la gare de Lausanne, pour des raisons de sécurité et afin de faciliter le passage des trains notamment. Après deux ans de travaux intensifs, le chantier de réfection de l’ouvrage s’est terminé fin août 2020.
Grâce à la suppression des deux piliers qui soutenaient l’ancien ouvrage, le nouveau pont permet de gagner de la place sur la plateforme ferroviaire – qui voit passer les convois de la ligne du Simplon et de la ligne de Berne. À l’est, les voies d’accès à la zone de garage des Paleyres sont également élargies. Le risque qu’un train heurte les anciens piliers est aussi définitivement supprimé. Enfin, le nouveau pont est environ un mètre plus élevé que l’ancien, ce qui permet de respecter les gabarits de sécurité pour le passage de trains à deux niveaux sur la ligne du Valais. Sur le pont, des aménagements ont été effectués pour la mobilité active. Les piéton·nes disposent désormais de bancs et les cyclistes d’une piste cyclable dédiée dans le sens de la montée.

Le saviez-vous ?

Le pont de Jurigoz est un maillon essentiel de la « Voie verte d’agglomération ». On parle même de « nœud » Jurigoz . Pourquoi ? Parce que depuis le pont Marc-Dufour à l’ouest de la ville, la « Voie verte » se divise en deux. Un premier tracé passe au nord, par PLATEFORME 10, la place de la Gare et le futur Quartier de la Rasude. Un second tracé passe au sud, par les quartiers des Fleurettes et de Grancy, jusqu’au Quai Jurigoz. Tous deux se rejoignent au niveau du pont de Jurigoz. À cet endroit, la « Voie verte » se poursuit vers l’est, sur le chemin de Chandieu.

L’espace public sur l’accroche de la « Voie verte » au niveau de l’avenue de Jurigoz sera complètement repensé. La fonction de belvédère sur le lac sera valorisée avec une zone uniquement pour les piéton·nes. En effet, le toit du bâtiment de la Ville sera réaménagé. Il deviendra un lieu agréable et convivial pour les usager·ères souhaitant profiter du dégagement sur le lac. Des assises, des jeux, des plantations et des points d’eau seront notamment installés. Juste au-dessus, des aménagements sont prévus pour minimiser les zones de conflit entre les piéton·nes et les cyclistes.

À terme, le tronçon de la « Voie verte » au départ de Jurigoz offrira une liaison continue et confortable vers Pully pour la mobilité active, sans grandes dénivellations et à l’écart des routes à fort trafic. On pourra se rendre de la gare de Lausanne à Pully en 6 minutes à vélo, ou en 20 minutes à pied. La sécurité des piéton·nes et des cyclistes sera améliorée.